12 avril 2018

Quand big data rime avec efficacité énergétique !

16 milliards d’euros, c’est ce que pèse le marché de l'efficacité énergétique aujourd’hui. Un secteur en pleine révolution, où la maitrise de la data devient stratégique et guide les stratégies d’acteurs.

L’émergence de trois business model

L’arrivée massive du digital est en train de bousculer toute la chaine de valeur de la filière. Trois modèles d'affaires innovants émergent, portés par de nouveaux acteurs et mais aussi des opérateurs déjà en place. Tout d’abord, la plateforme industrielle qui vise à optimiser les performances énergétiques d'un site, à l’instar des contrats de performance de Dalkia ou Bouygues Energie & Services. Puis, les plateformes d'intermédiation en travaux, sites de mise en relation entre particuliers et professionnels du bâtiment. Enfin, les data-driven business, un modèle basé sur la génération des données et leur analyse.


Sur ce dernier modèle, on citera par exemple, Nest, start up spécialisée dans les thermostats connectés qui a été rachetée en 2014 par Google pour 3 milliards de dollars. Ou encore Schneider Electric qui a signé un accord de partenariat avec Verelec, start-up grenobloise pour associer les radiateurs nouvelle génération de Verelec et son système de pilotage Wiser. Autre exemple, EDF qui a choisi de développer Sowee, une station intelligente, pour le pilotage d'objets connectés de la maison.

Quelle stratégie pour les acteurs en place ?

Sur ce marché plein de promesses, appelé à jouer un rôle majeur dans la transition énergétique, les acteurs du secteur, énergéticiens, acteurs du BTP, fournisseurs d'équipements doivent adopter la bonne stratégie, trouver le bon business model. Face aux géants des datas, il leur faut consolider leur position et pérenniser leur compétitivité. Pour cela une solution, investir rapidement, soit dans le big data, les blocks chains ou bien encore les plateformes numériques. C’est ce qu’a fait Saint Gobain avec Homly You, un service digital payant qui permet aux professionnels du bâtiment de trouver des chantiers proposés par des particuliers.

Mais pour les acteurs, le défi est double. D’une part être attractif pour le client final et d’autre part ne pas céder la place aux géants de l’internet. Avec leurs infrastructures informatiques, leurs solutions produits (objets connectés), ceux-ci ont la capacité à investir le marché en le tirant vers le bas avec un risque d’ubérisation. Ils maitrisent aussi la relation client avec l'exploitation des données en masse. Les enceintes intelligentes vocales constituent un nouveau levier clé pour ouvrir de nouvelles portes. La rénovation énergétique leur permet d’entrer durablement dans la maison. Mais entre ces géants, Google, Apple et Amazon, la guerre stratégique pour conquérir ce nouvel eldorado a déjà commencé.

Synthèse issue de l’étude menée par le cabinet Precepta - Xerfi

Partager cette page :
11 avril 2018

E+C- : sur le terrain

Une évaluation réalisée par Qualitel apporte des retours d’expérience sur les pistes à développer pour optimiser les niveaux de performance énergie et carbone.
Lire la suite
13 avril 2018

Quelques chiffres !

Découvrir les chiffres clés à propos des filières : Rénovation, Biométhane et BIM
Lire la suite

Abonnez-vous à notre news !

Pour recevoir notre newsletter marché sur les actualités clés de la filière, merci de compléter le formulaire suivant :

© 2017 tous droits réservés. Mentions légales